L'institut PRESAGE

PRESAGE : un Institut universitaire dédié à la prévention

Identifiée comme principal levier d’amélioration de la santé des citoyens, la prévention fait l’objet d’un plan national de santé publique intitulé "Priorité prévention. Rester en bonne santé tout au long de sa vie."

Créé en 2017 sur l'initiative de l’Université Jean Monnet Saint-Étienne, l’Institut PRESAGE (Institut universitaire de Prévention et santé Globale) a pour ambition de répondre aux grands défis nationaux de prévention santé.

PRESAGE, grâce à ses 5 chaires (ActiFS, Hygée, PréVacCI, Santé des Ainés et Santé Mentale) mène une recherche interventionnelle associant chercheurs et acteurs de terrain pour un impact favorable sur les déterminants sociaux, culturels et environnementaux de la santé, mais aussi pour réduire les facteurs de risque des maladies. Pour cela, l’Institut fait appel à un large éventail de disciplines, de méthodes et d’outils scientifiques.

PRESAGE : construire une expertise en prévention

En quelques années, les acteurs de la recherche, de la formation et du soin de la métropole stéphanoise se sont rassemblés pour construire une réelle expertise en prévention, qu’il s’agisse de l’identification de facteurs de risque ou des interventions en population.

Cette démarche se structure autour des thématiques clés suivantes : la prévention de la perte d’autonomie, la promotion de l’activité physique, la prévention du cancer et des maladies chroniques, la prévention et le contrôle des risques infectieux, la prévention en santé mentale.

Une approche en santé globale

L’approche en santé globale vise l’amélioration de la santé dans l’ensemble des milieux sociaux et à tous les âges de la vie. Elle ambitionne aussi de s’adresser à tous les champs de la santé : santé sexuelle, autonomie des personnes âgées, alimentation et activité physique, expositions environnementales, consommations à risque, grossesse, prévention des infections ... La santé est ici conçue comme un phénomène global, incluant les dimensions physiques, sociale et psychologique.

Les objectifs principaux de PRESAGE :

- Agir sur les déterminants de santé ;
- Optimiser les recherches collaboratives ;
- Structurer la recherche interdisciplinaire ;
- Diffuser la connaissance scientifique.

Présage vise à accélérer le développement d’une recherche en prévention fondée sur des données probantes.

Un Institut Régional de Recherche en Prévention

Le projet d’un Institut Universitaire de prévention s’est construit progressivement grâce à l'initiative de Franck Chauvin, Professeur de santé publique à l’Université Jean Monnet et Président du Haut Conseil de Santé Publique.
Le lancement de l’Institut PRESAGE est apparu comme une démarche indispensable pour répondre aux défis nationaux de société que sont la réduction des inégalités de santé et le contrôle des dépenses de santé, inévitablement vouées à croître, dû notamment au vieillissement de la population française.

Ce projet voit le jour dans un environnement favorable car il s'appuie sur les forces de équipes de recherche en médecine et en sciences humaines déjà existantes en prévention sur le site universitaire stéphanois ;  un bâtiment de recherche consacré à la prévention des cancers (en collaboration avec le Cancéropôle Lyon Auvergne Rhône-Alpes), un autre bâtiment dédié au sport et à la santé (Institut Régional de Médecine et d'Ingénierie du Sport), un Centre d’Investigation Clinique - Épidémiologie Clinique (CIC-EC 1408/UJM/INSERM labellisé et reconnu en France par le Haut Conseil de l’Évaluation de la Recherche et de l'Enseignement (HCERES). L’implantation stéphanoise du Gérontopôle et le Groupement Hospitalier de Territoire Loire, constituent des opportunités de développer une expertise de la prévention en médecine générale, en particulier dans les pathologies liées à l’âge. L’association  NoVéKA, contribue au développement des entreprises de la filière santé et à promouvoir les compétences et savoir-faire de l’écosystème local au service de l’innovation, dans les domaines des dispositifs médicaux et des technologies de santé & e-santé.
 
Enfin, la création d’un Institut Régional de Recherche en Prévention s’inscrit dans le SRESRI (Schéma Régional de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation) de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

La coordination de PRESAGE

Les activités et pôles de l’Institut PRESAGE bénéficient d’un poste de coordination qui a pour mission d'animer la communauté des chercheurs contribuant à PRESAGE et de faire émerger des projets de recherche transdisciplinaires.
Ce poste assure également le lien avec l’environnement scientifique et politique (collectivités territoriales, agences …) de l’Institut. Enfin, il anime et suit les indicateurs de la stratégie scientifique élaborée par le conseil scientifique de PRESAGE

Cette fonction est actuellement assurée par Véronique Régnier, PHD, HDR, Socio-anthropologue de la Santé avec une carrière consacrée à la mise en place et à la gestion de recherche dans le domaine de la prévention santé. 

Les différents pôles de PRESAGE :

PRESAGE, dans ses différentes dimensions, budgétaires, ressources humaines et animation scientifique, s'appuie sur 4 pôles techniques : 

  • Le pôle management/gestion qui bénéficie de l’infrastructure fonctionnelle de l'Université Jean Monnet. Ce pôle a pour principales missions de définir et suivre les différents indicateurs d’activités et de pilotage, de planifier et animer les réunions scientifiques et de bureaux, d’assurer la coordination fonctionnelle des équipes projets en lien avec les responsables administratifs et scientifiques de projets, de suivre les indicateurs de la stratégie scientifique élaborée par le conseil scientifique de PRESAGE.

  • Le pôle formation a pour ambition de concrétiser une offre de formation "PRESAGE" au travers d’un DIU Prévention et santé globale en partenariat avec Sciences Po Paris et l’ISPED, et d’un DIU Recherche en soins infirmiers. Il participe également au projet d’école de l’OMS.

  • Le pôle méthodologique maîtrise les aspects théoriques et la mise en œuvre des méthodes statistiques et/ou qualitatives. L’enjeu de PRESAGE Saint-Étienne est de mutualiser les méthodologies d’intervention et de proposer des approches novatrices en prévention. A terme, cette mutualisation devrait permettre aux différentes équipes de disposer de ressources en méthodologie pour construire des projets compétitifs.

  • Le pôle base de données analyse les bases de données et les big datas. L’analyse des bases de données et des données en grand nombre permettra dans un proche futur des avancées dans l’identification de facteurs de risque et/ou de comportements protecteurs. Ainsi commencent à se développer des techniques reposant sur l’analyse du SNIRAM ou d’autres bases de données pour remplacer des interventions prospectives.

Le CeRRESP (Centre Régional de Recherche et d'Expertise en Santé Publique)